Non classé

N°3 #impôts #fiscalité

Le rendez vous avec la nouvelle interview imaginaire en trois questions.

Les impôts, une problématique récurante, on a l’impression que s’ils ne se renouvellent guère, au contraire, ils s’accumulent?

C’est un vrai problème de société, presque même de civilisation. Je voudrais pour cela revenir sur deux éléments que je retiens à la genèse de notre façon de penser l’impôt: en premier lieu l’article 13 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, l’article 13 prévoit l’impôt “Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable: elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés”, en second lieu le réflexe lutte des classes théorisés par Karl Marx et qui reste inculqué de fait dans les esprits de tout bord, nous sommes consciemment ou inconsciemment très souvent des “raisonneurs” marxistes. 

Plus précisément?

Je tiens ici à revenir sur l’impôt sur le revenu. Outre le fait que son utilisation va résolument au delà de sa genèse révolutionnaire et de la motivation qui le vit naitre – soutenir l’effort de guerre – , il apparait clairement que s’est installé dans l’opinion l’idée d’un impôt sur le revenu qui reposerait sur une logique marxiste: la lutte des classes, prendre aux riches pour donner aux pauvres. 

C’est sur ce réflexe que je voudrais revenir. Nous devons sortir des réflexes marxistes qui appartiennent au XIXième et XXième siècle. On devrait pouvoir vouloir donner aux plus défavorisés sans penser “prendre aux riches”. Rappelons que l’impôt devrait être redevable par 100% de la population et non moins de 50% aujourd’hui. Dans ma logique s’inscrit parfaitement la “flat tax” ou un % d’impôts identique pour tous. Il y aurait égalité en % devant l’impôt mais de fait les plus aisés paieraient plus. Disposant ainsi de plus de liquidité les plus aisés dépenseraient plus au bénéfice de l’économie et de la collectivité. Bien entendu une telle mesure de responsabilisation de toute la société – “égalité devant l’impôt” – devrait être accompagné pour les moins aisés, les plus défavorisés, de toute une série de mesure d’aide et de soutien dans le domaine des loisirs, de l’éducation etc…qui viendrait compenser en partie ou totalement l’impôt citoyen redevable par tous. La logique est simple et évidente. Elle se financerait par une économie rendue plus florissante.Je vois déjà les producteurs de “power point” démontrés l’incongruité d’une telle mesure…tout comme ceux qui en démontrerons l’efficacité; Posons la question différemment, c’est un problème culturel non économique !

On va crier à l’injustice?

Au contraire. D’abord sortir de la lutte des classes, de l’envie, de la jalousie. C’est bien qu’il y ait des gens qui gagnent de l’argent. C’est bien que nous puissions être citoyen au même titre. C’est essentiel d’aider ceux qui sont le plus en difficulté. Il s’agit d’une logique résolument  inverse à celle en vigueur depuis plus d’un siècle! Mais pour encore mieux accepter une telle réforme, et pour démontrer la venue citoyenne de ce chois, j’introduirais deux lignes conductrices nouvelles: la première: aujourd’hui 4 grandes sociétés d’Etat génèrent plus de pertes que ce que nous rapporte l’impôt sur le revenu…il faut responsabiliser et faire payer directement ces incompétences, car dans la situation actuelle nos impôts bouchent les trous au lieu de servir la société.

La seconde…au risque plus que jamais de déplaire…si je respecte plus que jamais ceux qui font de l’argent (comme ceux qui ont moins de chance ou d’aptitudes), je ne vois pas pourquoi ces premiers devraient pouvoir faire bénéficier les héritiers de leurs succès économiques. Qu’ils dépensent de leur vivant pour eux, pour leur famille et amis autant qu’ils veulent mais quand sonne le glas alors l’impôt doit pouvoir contribuer à une redistribution des chances et surtout des services comme par exemple l’éducation des plus défavorisés.

A chacun d’entre nous d’engager  le challenge de la vie!

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s