Non classé

#definitions #covid #lobby

Définitions:

LA Covid: (encore une décision de mecs d’avoir voulu mettre au féminin cette peste)

Maladie virale aux multiples déclinaisons – appelées « variants ». Cette maladie s’apparente dans ses symptômes aux grippes (fièvres, maux de tête), peut être asymptomatique, mais peut aussi se révéler bien plus dangereuse (perte de l’odorat, pneumonie) pouvant même conduire à l’hospitalisation et devenir mortelle principalement pour les personnes âgées et/ou présentant des vulnérabilités (obésité, diabète, surtension….). Pour la traiter, le bon sens s’impose: tester, isoler, soigner – différents protocoles ont été mis en place qui sont encore sujet à débats -. Des vaccins existent aussi désormais et sont recommandés (américain, anglais, russe, chinois), ils nécessitent face à la multiplicité des variants de nombreux rappels et apparaissent néanmoins à ce jour plus atténuateur que protecteur: le vacciné peut contracter et diffuser la maladie, même si apparemment dans des conditions plus légères.

LE Covid: maladie psychiatrique qui touche principalement les victimes de lockdown, d’isolements sociaux et/ou professionnels, de matraquage médiatique qui conduit à une vision « aparheidiste » de la société, soit une dénonciation sans limite de l’autre: dans ce cas, en effet, le non vacciné finit par apparaître comme le porteur de tous les maux, le responsable. Cette maladie connaît aussi sa variante: elle se décline chez une proportion de la population qui, refusant de conclure à de simples dysfonctionnements en matière de politique de santé ou des services de santé, préfèrent voir la main d’un complot mondialiste aux contours obscures. Dans les deux cas s’impose tragiquement une logique auto destructrice de confrontations schizophrènes.

Lobby: actions tout à fait légales qui permettent de justifier la mise en place de politiques au service d’entreprises (multinationales), de leurs résultats et par conséquent de leur enrichissement: publications de rapports favorables, dénonciations de solutions alternatives qui n’auraient pas d’impacts positifs sur les résultats annuels de l’entreprise, implications de «  porte parole », d’ «opinionmakers » parmi les professionnels, les journalistes, les politiques, les universitaires, les associations…pour porter les thèses de l’entreprise.

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s